Cyberattaque mondiale: voici ce qu'il faut faire pour vous protéger ou si vous êtes infectés


Depuis ce vendredi 12 mai, le virus "WannaCry" a infecté l'ordinateur d'au moins 200.000 victimes à travers 150 pays, essentiellement des entreprises. Parmi les entreprises visées, on retrouve notamment les hôpitaux publics britanniques, la Banque centrale russe, le constructeur automobile français Renault ou encore le géant américain de livraison de colis FedEx.

Selon le Centre pour la cybersécurité (CCB), plusieurs PME belges sont également victimes de la cyberattaque mondiale mais l'impact reste limité. Les entreprises non-touchées doivent cependant rester vigilantes. Surtout en ce début de semaine où les ordinateurs vont être rallumés... peut-être après avoir été infectés.

Pour rappel, le virus "WannaCry" est un logiciel de type ransomware (rançon). Il se propage d'ordinateur en ordinateur à une vitesse alarmante. Parfois sans même ouvrir un lien ou un e-mail, l'utilisateur se retrouve avec un écran bloqué qui lui indique un montant d'argent en bitcoins à payer pour récupérer l'usage de son PC.

Que faire pour se protéger du virus WannaCry?

- étant donné que le virus WannaCry ne touche que les machines sous Windows, il faut s'assurer que l'ordinateur soit mis à jour avec le dernier patch de sécurité fourni avec Microsoft via son assistant de mise à jour logiciels;

- s'assurer que son antivirus est également à jour;

- réaliser quotidiennement une sauvegarde de ses données (disque dur externe ou cloud). Dans le cas où les données sont cryptées, c'est la seule façon possible de les récupérer. Du moins, si vous ne souhaitez pas payer la rançon;

- redoubler de vigilance lorsque vous recevez un e-mail vous invitant à cliquer sur un lien, et ce même s'il a été envoyé par l'une de vos connaissances (posez-vous la question si c'est normal que cette personne vous envoie un tel type de mail? Est-de dans ses habitudes?).

Que faire si votre ordinateur est infecté ?