C’est comme si j’te dis t’as un Mac et t’as pas de backup.

La plupart des entreprises considèrent le fait d’avoir une copie de sauvegarde comme quelque chose d’important, il n’y a pas de doute.


Un virus qui passe et, boum, plus de données.

Un pirate qui désire rançonner et, bam, terminé les documents… Ou bien il va falloir payer cher et vilain en espérant le retour béni des précieuses informations.

Une base de données corrompue et… Enfin, vous avez compris l’histoire…


Mais même pas peur car un backup des données existe, n’est-ce pas ?

Prenons un brin de distance pour y réfléchir un peu…


“Pas de problème, j’ai un disque connecté à ma machine sur lequel mes données sont sauvegardées”


Ouch, mauvaise nouvelle, le disque USB a été volé en même temps que le MacBook sur lequel se trouvaient les précieuses données.


“J’ai perdu ce fichier depuis la semaine passée mais tout est parfaitement sous contrôle, j’ai un backup”


Ton backup écrase les données de la veille par les données d’aujourd’hui ?

Pas de chance…


“J’ai un backup sur le serveur de l’entreprise, no problem”


My gosh… Cela faisait visiblement un petit temps que la synchro des données ne se faisait plus sur le serveur. Fichtre !

D’où l’adage: “Un backup non testé, n’est pas un backup.” (*)

“Les données sont synchronisées sur mon NAS, pas de panique!”